Accueil Biographies La talentueuse artiste Sheila E. nommée pour un Grammy
La talentueuse artiste Sheila E. nommée pour un Grammy PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Sunday, 21 December 2014 12:42

Sheila Escovedo est née le 12 décembre 1957 à Oakland (Californie). Elle a des origines afro-américaines, mexicaines et créoles. Elle est la fille du percussionniste Pete Escovedo avec qui elle donne fréquemment des spectacles. D’autres membres de sa famille étaient également des musiciens par exemple son oncle Alejandro Escovedo faisant partie du groupe punk-rock « The Nuns ». Sheila E. a enregistré son premier album avec le bassiste jazz Alphonso Johnson « Yesterday’s dream » en 1976. Très talentueuse, dans cet album elle était batteuse, percussionniste, violoniste et guitariste. Lorsqu’elle avait atteint la vingtaine, elle avait déjà collaboré avec des grands artistes de l’industrie de la musique tels que George Duke, Lionel Richie, Marvin Gaye, Herbie Hancock et Diana Ross. Prince a rencontré Sheila E. à un concert qu’elle faisait avec son père au début des années 80. 

Après le show, il a parlé à Sheila E. en lui confessant que lui et son bassiste se battaient pour savoir lequel deviendrait son mari et de façon prophétique il lui a fait savoir qu’un jour elle se joindrait à son groupe de musiciens. Sheila E. a donc été connue dans les années 80 comme étant l’une des protégées de Prince. Elle a participé aux sessions d’enregistrement de l’album « Purple Rain ». Elle a prêté sa voix pour la chanson « Let’s go crazy ». Sheila E. a acquis une notoriété durant cette décennie en tant que batteuse, chanteuse et actrice notamment à partir de 1984 correspondant avec la sortie de son album « The Glamorous life » considéré comme un classique des années 80. Pour ce disque, elle a reçu une nomination aux American Music Awards et aux Grammys. Plus tard l’artiste a sorti quelques albums notamment « Sheila E. » (Warner Bros. 1987), « Sex Cymbal » (Warner Bros. 1991), « Writes of passage » (Concord 2000), « Heaven » (Concord 2001). En 2002, elle a participé à une chanson de Beyoncé « Work it out ». En 2003, elle a apparu dans le film « Chasing papi ». En 1989, Sheila E. avait quitté l’équipe de Prince (particulièrement pour des raisons médicales au niveau des poumons) et elle a collaboré à nouveau avec lui en 2006 aux BRIT Awards ainsi qu’en juillet 2007 à Minneapolis. Elle a aussi travaillé avec de nombreux artistes notables durant les dernières années dont Gloria Estefan en 2007 pour le tube espagnol « No Llores ». Pendant la même année, elle a également collaboré avec Carlos Santana. Le 9 avril 2008 à la série historique d’American Idol « Idol Gives Back », Sheila E. a apparu. Ce fut l’émission la plus écoutée de cette téléréalité et ce programme spécial a remporté un Emmy. En 2012, Sheila E. a performé aux Oscars. En 2014, elle a sorti son autobiographie traitant de ses succès et tribulations. Les lecteurs y apprennent entre autres qu’elle a été violée à l’âge de 5 ans et a gardé ce secret pendant de nombreuses années. Cette femme a su faire preuve de beaucoup de résilience pour surmonter cette tragédie. En 2001, elle a créé la fondation Elevate Hope (www.elevatehope.org) offrant du soutien aux enfants victimes d’abus et abandonnés.

Site officiel de Sheila E. : www.sheilae.com/ 

L'autobiographie est disponible sur amazon.com, .ca ou co.uk et barnesandnoble.com

 

Discographie :

1984 « The Glamorous Life »
1985 « Romance 1600 »
1987 « Sheila E. »
1991 « Sex Cymbal »
2000 « Writes of Passage »
2001 « Heaven »
2013 « Sheila E Icon »