Accueil Société
Société
LES AMÉRICAINS D'ORIGINE AFRICAINE : QUESTION DE NOM, QUESTION D'IDENTITÉ PDF Print E-mail
Written by DR Anne Crémieux PH.D.   
Saturday, 13 August 2016 11:35

Derrière l'évolution des dénominations des Noirs américains, une longue quête d'identité.

What is Africa to me
Copper sun or scarlet sea,
Jungle star of jungle track,
Strong bronzed men, or regal black,
Women from whose loins I sprang
When the birds of Eden sang?
One three centuries removed
From the scenes his fathers loved,
Spicy grove, cinnamon tree,
What is Africa to me?"

Countee Cullen, Heritage,1925

Lire l'article
 
Comment expliquer le plafond de verre pour les élites noires en France? PDF Print E-mail
Written by Aymeric Thon Adjalin /Une courtoisie du Gotha noir de France   
Saturday, 30 July 2016 09:29

La question de l’invisibilité des minorités noires en France a donné lieu depuis le début des années 2000 à de nombreuses publications.  Ces ouvrages et articles s’inscrivent souvent dans le cadre des études sur les difficultés d’intégration des immigrés, ainsi que des problèmes de discrimination affectant la minorité noire en France.  Si le sujet de la discrimination ordinaire (accès au logement, accès au travail, etc.) tient le devant de la scène dans ces publications, il en est un, non moins tangent, qui est peu étudié car noyé dans l’ensemble des discriminations.  Il s’agit du plafond de verre1  pour les élites noires.  On parle de plafond de verre lorsque la progression de certaines catégories de population (femmes, minorités visibles, personnes handicapées, …) s’arrête à un certain niveau, au-dessus duquel se situent les postes à responsabilités pourvus en général par des hommes blancs valide, âgés de 25 à 40 ans.  Il s’agit d’une frontière invisible aux abords des niveaux hiérarchiques plus élevés qui apparaît dès le niveau de cadre, pour des personnes qui ont déjà accès au marché du travail.

Lire l'article
 
Bill Clinton fête le 50ème anniversaire de l’Union Africaine en Allemagne PDF Print E-mail
Written by Dr Herzberger-Fofana PhD   
Saturday, 05 October 2013 11:34

L'ancien président américain Bill Clinton, Dr Pierrette Herzberger-Fofana, Conseillère municipale en Allemagne  
En arrière: Monsieur Dirk Niebel , le ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement salue une invitée

À l'occasion du 50ème anniversaire de l'Union Africaine de nombreuses festivités ont eu lieu à Berlin du 23 mai au 26 mai 2013.  En marge de la cérémonie officielle  à la présidence de la République, au château «Bellevue», le ministère de la coopération allemande, Monsieur Dirk Niebl a signé un accord avec la fondation Clinton. Parmi les invités d'honneur à l'hôtel Adlon de Berlin en cette journée dominicale, on notait la présence de la conseillère municipale, le Dr. Pierrette Herzberger-Fofana pour le parti des Verts, Lauréate du prix Helene Weber du Ministre Fédéral Allemand de la Famille, des Personnes Âgées, de la Femme et de la Jeunesse (Berlin 5.5.2009).  Le dimanche 26 mai dernier, Bill Clinton, ancien président des États-Unis a signé un accord de coopération avec l'Allemagne en vue d'un projet au Malawi pour lutter contre le paludisme et autres maladies infectieuses.  La santé est l’un des principaux objectifs de la coopération allemande au Malawi. Le ministère de la coopération a prévu d’injecter la somme de 2,4 Millions d’euros afin de créer des centres de santé dans les régions démunies du Malawi. Ainsi, les populations pourront avoir accès aux soins de santé primaires.

Lire la suite
 
La personnalité de Barack Obama : un cas d’école pour la communauté noire au Québec? PDF Print E-mail
Written by Doudou Sow   
Thursday, 24 February 2011 20:28

Le soir de l'élection de Barack Obama comme 44e président des États-Unis d'Amérique, des amis m'ont appelé pour me féliciter de la brillante victoire de ce diplômé de Harvard qui avait fait du changement le thème de sa campagne.  Plus qu'un symbole, cette victoire devenait le début d'une nouvelle ère de conscientisation des jeunes Noirs à travers le monde entier:  puisqu'un Noir a été élu pour diriger une superpuissance mondiale, dans un pays majoritairement blanc et au passé esclavagiste peu glorieux, tout devient possible dorénavant pour la communauté noire partout sur la planète. 

La victimisation et l'attitude défaitiste cèdent subitement la place à l'espoir et au changement de mentalité positive.  Une anecdote significative:  plus tôt dans la journée des élections américaines, j'assurais la permanence à la salle de recherche d'emploi du Carrefour jeunesse-emploi Bourassa-Sauvé dans l'arrondissement de Montréal-Nord, qui avait fait la manchette pendant l'été 2008.  J'ai été fasciné de voir à quel point les participants du programme Jeunesse en action étaient intéressés à faire des recherches en ligne sur les biographies de Barack Obama et d'autres personnalités noires historiques comme Martin Luther King et Rosa Parks. 

Lire l'article
 
L’âgisme Envers Les Aînés PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Sunday, 21 February 2010 21:59

Par définition, l’âgisme représente une discrimination envers des individus du fait de leur âge.  Ce vocable symbolise un caméléon qui prend diverses couleurs:  une mise à la retraite obligatoire, la condamnation aux loisirs forcés, l’infantilisation des personnes âgées.  Il a sa source dans le fait d’aborder le vieillissement de la population comme étant un problème dans la société (au lieu d’une richesse) où l’on accorde une grande place à la productivité, à la performance, à la compétition et à des rapports utilitaires, le fait de percevoir les gens âgés comme des êtres asexués (en d’autres mots, une négation du besoin d’intimité des personnes de l’âge d’or), etc.  L’âgisme représente ainsi une mise à l’écart qui donne peu de voix au chapitre aux aînés et qui peut créer chez eux une démobilisation, une dépossession et à la limite une dépersonnalisation.  En l’occurrence, il est question également d’un déni ou d’un refus du droit à la sénescence dans notre société qui se traduit de diverses façons et parfois subtilement :  le manque de représentativité des personnes âgées dans le domaine cinématographique; la prolifération d’annonces sur les crèmes « anti-vieillissantes » constitue un autre exemple éloquent et révélateur de l’âgisme par son culte de la jeunesse (accompagné d’une « survalorisation » ou une sacralisation de l’esthétisme). 

Lire l’article...