Accueil Biographies
Biographies
La talentueuse artiste Sheila E. nommée pour un Grammy PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Sunday, 21 December 2014 12:42

Sheila Escovedo est née le 12 décembre 1957 à Oakland (Californie). Elle a des origines afro-américaines, mexicaines et créoles. Elle est la fille du percussionniste Pete Escovedo avec qui elle donne fréquemment des spectacles. D’autres membres de sa famille étaient également des musiciens par exemple son oncle Alejandro Escovedo faisant partie du groupe punk-rock « The Nuns ». Sheila E. a enregistré son premier album avec le bassiste jazz Alphonso Johnson « Yesterday’s dream » en 1976. Très talentueuse, dans cet album elle était batteuse, percussionniste, violoniste et guitariste. Lorsqu’elle avait atteint la vingtaine, elle avait déjà collaboré avec des grands artistes de l’industrie de la musique tels que George Duke, Lionel Richie, Marvin Gaye, Herbie Hancock et Diana Ross. Prince a rencontré Sheila E. à un concert qu’elle faisait avec son père au début des années 80. 

Lire la suite
 
Un portrait de la talentueuse chanteuse: Pebbles PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Monday, 30 December 2013 14:12

Perri Alette McKissack est née le 6 novembre 1966 à Oakland en Californie. Elle a commencé sa carrière de chanteuse en tant que choriste pour le groupe Con Funk Shun au début des années 80 et elle avait co-écrit pour ce groupe le succès « Body Lovers ». Perri Reid (son pseudonyme étant Pebbles) est l’une des plus grandes artistes-compositrices-productrices de la fin des années 80 jusqu’au milieu des années 90 avec des succès tels que « Girlfriend », « Mercedes Boy », « Giving You the Benefit ». Ses albums « Pebbles » et « Always » sont devenus des disques de platine. L’artiste Pebbles a fondé la compagnie de disques Savvy Records et sa compagnie de production intitulée Pebbitone. Pebbles est très reconnue pour avoir créé et avoir été gérante du fameux trio provenant d’Atlanta TLC (Tionne « T-Boz » Watkins, Rozonda « Chilli » Thomas et la défunte Lisa « Left Eye » Lopes) grâce notamment à l’album devenu onze fois disque de platine « Crazysexycool ».

Lire l'article
 
Gert Schramm: l’unique survivant Noir du camp de concentration de Buchenwald PDF Print E-mail
Written by Dr Herzberger-Fofana PhD   
Monday, 25 November 2013 16:10


Dans 1er le cadre de la “Semaine Internationale contre le Racisme”, Gert Schramm était l’invité d’honneur au lycée Ohm (Ohm-Gymnasium) à Erlangen. Allemagne, le 20 mars 2012.

Introduction du Dr. Pierrette Herzberger-Fofana : Le destin occulté des prisonniers Africains et descendants d’Africains:  métis-Allemands, Antillais et Africains-Américains dans les camps de concentration durant la Seconde Guerre mondiale“.

Gert Schramm est né le 25 novembre 1928 à Erfurt (Allemagne) d’un père Africain-Américain et d’une mère Allemande. Après la Seconde Guerre mondiale, il a travaillé d’abord pour les Américains et ensuite comme interprète pour les forces alliées soviétiques et, plus particulièrement, pour l’administration militaire russe établie en Allemagne de l’Est, puis comme mineur “porion” en France, dans le Pas-de Calais, à Liévin.

Lire l'article
 
Portraits des nouveaux députés allemands: Dr Diaby et Charles Huber PDF Print E-mail
Written by Dr Herzberger-Fofana PhD   
Friday, 04 October 2013 11:53

 

 

La communauté africaine d’Allemagne et ses amis se réjouissent de l’élection du Dr Karamba Diaby au Parlement allemand sur la liste des Sociaux-démocrates (SPD), le parti de feu le chancelier Willy Brandt; et de Charles Huber sur la liste des Chrétiens Démocrates, (CDU) le parti de la chancelière réélue, Angela Merkel.

Le Dr Karamba Diaby et Charles Muhamed Huber sont les premiers députés d’origine africaine élus au Bundestag. Depuis 2009, Dr Diaby était conseiller municipal à Halle, une ville de 230 000 habitants, située à l’Est du pays. Charles Huber était l’acteur de la série télévisée de films policiers «Der Alte» (Le Vieux). Il était le candidat de la liste de l’Union des Chrétiens Démocrates (CDU) de Darmstadt, une ville de 150.000 Habitants dans la région de la Hesse.

Le Dr Karamba Diaby est un ancien étudiant de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il a poursuivi son éducation à l’université de Leipzig dans l’ancienne République Démocratique Allemande (RDA) où il a étudié la chimie. Spécialiste en géo-écologie, il a écrit sa thèse sur «La pollution des jardins privés appartenant aux ouvriers à Halle.»

Lire l'article
 
Un portrait de la grande chanteuse: Anita Baker PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Thursday, 08 August 2013 17:02



Anita Baker est née le 26 janvier 1958 à Detroit. Elle est une autrice-interprète reconnue mondialement. Elle est impliquée dans le domaine de la musique depuis 1978. Beverly Glen a été la première compagnie de disques avec laquelle elle a signé un contrat en 1981. En 1983, le premier album « The Songstress » est sorti. Pour ce disque, l’artiste a co-écrit la chanson Angel. En 1985, elle a signé un contrat avec une plus grande compagnie de disques Elektra appartenant à Warner Music Group. Cette collaboration a donné naissance au deuxième album « Rapture » (1986) ayant remporté un franc succès. Baker a écrit divers simples pour ce disque: Been So Long, Watch your step, etc. Huit millions d’albums ont été vendus au courant de l’année 1986-1987 ce qui a permis à Anita Baker de récolter deux Grammy Awards. La tournée mondiale « Rapture » a été filmée et mise sur le marché en DVD en 2007. En 1987, Baker a collaboré avec The Winans pour le simple Ain’t No Need to Worry ce qui a permis à l’artiste de remporter son troisième Grammy. En octobre 1988, le troisième album « Giving you the best that I got » fut un autre succès commercial avec 5 millions de copies vendues à travers le monde dont trois millions aux États-Unis. En 1990, Anita Baker était de retour au studio pour l’enregistrement de son quatrième album « Compositions ». L’album fut certifié platine par RIAA et a permis à l’artiste d’obtenir un autre Grammy.

Lire l'article
 
Un Portrait de l'artiste lauréate pour un Oscar: Irene Cara PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Sunday, 17 February 2013 13:00

 

 

 

 

 

Irene Cara est née le 18 mars 1959. Son père se nommait Gaspar Cara, il est décédé en 1994. Il était un Afro-Antillais d’origine portoricaine. La mère d’Irene Cara s’appelle Louise et elle est une Franco-Américaine de descendance cubaine. Irene Cara a deux sœurs et deux frères. Elle a marié le cascadeur hollywoodien Conrad Palmisano en 1986. Le couple s’est divorcé en 1991. À trois ans, Irene Cara est devenue finaliste pour « Little Miss America » pageant. Irene Cara a commencé davantage à captiver son audience et sa famille dès son cinquième anniversaire de naissance où elle a débuté le piano.

En tant qu’enfant, elle a commencé à apparaître dans des émissions télévisées en espagnol. Elle a été une invitée au fameux programme de Johnny Carson, The Tonight Show. Elle faisait partie de façon régulière à une émission éducationnelle de PBS « The Electric Company » où Bill Cosby, Rita Moreno et Morgan Freeman prenaient part à ce programme. Plus tard, elle a pris au sérieux ces voies artistiques en étudiant la musique, la danse et le domaine du cinéma. Irene Cara est donc à la fois actrice, pianiste, chanteuse et autrice-compositrice. En 1968, elle a sorti son premier album en espagnol intitulé "Esta es Irene".  En 1976, elle a joué dans le film Sparkle aux côtés de Philip Michael Thomas.  L’artiste est surtout reconnue pour son méga succès des années 80 « What a feeling » de la trame sonore du long métrage « Flashdance ». Elle a été acclamée pour sa chanson « Fame », opus phare du film portant le même titre. Irene Cara était aussi actrice pour ce long métrage.

Read more...
 
Un Portrait de Marvin Gaye PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Wednesday, 06 February 2013 18:14

 

 

 

 

Marvin Pentz Gay, Jr est né le 2 avril 1939 à Washington, D.C. Marvin Gaye (pseudonyme) a débuté sa carrière dans le domaine musical en 1958. Gaye a amorcé sa vie d’artiste comme membre du groupe « The Moonglows » (adoptant un style R&B/Doo-Wop) en 1959 avec la compagnie de disques Chess. Il a entamé une carrière solo après la séparation de ce groupe en signant avec la fameuse compagnie de disques Motown. Après une année, il est devenu l’un des artistes solos les plus renommés des années 60. Il a d’ailleurs été couronné le « Prince de Motown » et le « Prince du Soul ». Il a collaboré avec de grands artistes tels que Martha and the Vandellas (Gaye a contribué à l’écriture du tube phare « Dancing in the street » sorti en 1964), Mary Wells, Diana Ross, Chuck Berry (le pionnier du Rock and Roll dont Elvis Presley s’est inspiré), Etta James. Gaye avec ses albums à succès (avec une influence de funk et de jazz) tels que « What’s going on » en 1971 et en 1973 « Let’s get it on » (album le plus célèbre de l’artiste) a démontré qu’il était de possible de produire de la musique sans avoir à compter sur la machine de l’industrie de la musique. Il a inspiré d’autres artistes de Motown comme Stevie Wonder et Michael Jackson à faire de même. Motown a renégocié un contrat très lucratif (un million de dollars) avec Gaye lui permettant d’avoir plus de créativité artistique.

Read more...
 
La grande actrice: Phylicia Rashad PDF Print E-mail
Written by Patricia Turnier   
Friday, 09 November 2012 20:10

 

 

 

 

Phylicia Rashad est née le 19 juin 1948 à Houston au Texas. Elle provient d’une famille de deux enfants. Sa sœur est la fameuse chorégraphe, actrice, réalisatrice et productrice, Debbie Allen. Phylicia Rashad a grandi pendant une partie de sa jeunesse au Mexique. Par conséquent, madame Rashad est bilingue. Elle maîtrise l’anglais et l’espagnol. Madame Rashad est une actrice et productrice américaine (notamment pour le film télévisé The Old Settler en 2001). Avant de devenir comédienne, elle enseignait l’art dramatique à l’Université Howard où elle a gradué magna cum laude en obtenant un BFA.(Bachelor of Fine Arts, c'est-à-dire un baccalauréat dans le domaine des beaux-arts).  On a commencé à la découvrir lors de son rôle à Broadway pour la comédie musicale « Dreamgirls », dans le film télévisé « The Wiz » en 1978 et pour la production originale à Broadway « The Wiz » dans le rôle de Dorothy en 1975. En 1983, elle jouait dans le téléroman « One life to live ». Elle est surtout connue pour avoir joué le rôle de la partenaire de Bill Cosby, Clair Huxtable, avocate dans le cadre de la fameuse comédie de situation « The Cosby Show » (1984-1992). Plus tard, elle a fait partie d’une excellente production télévisée « Raisin in the Sun » en 2008.

Lire la suite
 
Un Portrait d'Édouard Glissant PDF Print E-mail
Written by Yoandra Rodriguez   
Thursday, 28 June 2012 18:37

 

Édouard Glissant «l'un des plus grands écrivains contemporains de l'universel» (Jacques Cellard, Le Monde) est né à Sainte-Marie (Martinique) le 21 septembre 1928. Formé au lycée Schoelcher de Fort-de-France, il poursuit des études de philosophie à la Sorbonne et d'ethnologie au Musée de l'Homme. Ses premiers poèmes (Un champ d'îles,  La terre inquiète et Les Indes) lui valent de figurer dans l'Anthologie de la poésie nouvelle de Jean Paris. Il joue un rôle de premier plan dans la renaissance culturelle négro-africaine (congrès des écrivains et des artistes noirs de Paris en 1956 et de Rome en 1959) et collabore à la revue Les Lettres nouvelles

Lire l'article
 
Un Portrait du Grand Aimé Césaire PDF Print E-mail
Written by Yoandra Rodriguez   
Thursday, 28 June 2012 14:11

Aimé Césaire est né à Basse Pointe en Martinique le 26 juin 1913. Son père était instituteur et sa mère couturière. Son grand-père a été le premier instituteur noir de la Martinique. La grand-mère était instruite et a transmis ses connaissances à sa progéniture. Césaire est issu d’une famille de sept enfants. Son père disait de lui "quand Aimé parle, la grammaire française sourit..."

Après avoir obtenu son baccalauréat et le "Prix de l'élève le plus méritant", il obtient une bourse et arrive à Paris en 1931 pour poursuivre ses études, qui le conduiront du lycée Louis-le-Grand à l'École normale supérieure. En 1934, il fonde la revue L'Étudiant noir avec Senghor, Damas, Sainville et Maugée d’ où le fameux terme “Négritude” apparaîtra. Ce vocable a été créé en réaction à l’oppression culturelle coloniale française visant à refuser le projet d’assimilation culturelle, la dévalorisation de l’Afrique et de sa culture.  En 1936, il commence à écrire. Père du mouvement de la négritude, il déposera sur un cahier d'écolier les mots de la colère, de la révolte et de la quête identitaire donnant ainsi naissance à son œuvre poétique majeure, Le Cahier d'un retour au pays natal, publiée en 1939, date de son retour en Martinique. Il enseigne au lycée de Fort de France. En 1941, il fonde la revue Tropiques avec la Martiniquaise, Suzanne Roussi (son épouse depuis 1937). D'autres intellectuels martiniquais tels que René Ménil, Georges Gratiant et Aristide Maugée ont épaulé le couple pour la création de cette revue.   En 1948, l' Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache voit le jour. Cet ouvrage a été préfacé par Jean-Paul Sartre, qui consacre le mouvement de la « négritude ».

Lire l'article
 
<< Start < Prev 1 2 3 4 Next > End >>

Page 2 of 4